Baccara-épisode 4: la période solos

Les membres du duo se séparèrent en 1981 pour chacune tenter de construire une carrière solo…

Suite à la dissolution du groupe « Baccara » au début des années 80, chacune des deux partenaires de l’ex-duo s’essaya à une carrière en solo. La brune Mayte Mateos fit seule la promotion d’un des derniers singles de l’ex formation : le titre « Candido » était repris sur la face B du fameux 45 tours « Sleepy time toy » qui avait fait l’objet de la polémique à l’origine de l’explosion du groupe. Mayte défendit seule ce titre grands coups de prestations scéniques très connotées « Lido ». Le look de la belle s’était adapté aux nouveaux codes des années 80 : minivague capillaire, gloss labial, boucles d’oreille tombantes, p’tite jupe courte au taffetas virevoltant, danseurs très « Modern Talking » …

Dans le langoureux « When I get Lonely », le style de Mayte avait sans doute atteint les sommets de la vague eighties, en rouge et noir à en faire pâlir Jeanne Mas, les magnifiques épaulettes toutes de floches assorties en prime…

Quant au très étonnant « I do I do », euh comment dire, ci-dessous un vidéo-reportage en Espagnol autour de la promotion de ce titre, euh… jugez encore vous-même, il y a matière à… comment dire… non, nous ne dirons rien tiens…

Mayte la brune sortit aussi l’album « Spanish Dreams », constitué essentiellement de reprises de standards latino-hispaniques et qui fit l’objet d’une deuxième éditions sous le titre « Noche Latina ».

L’album incluait une cover de « Gracias a la vida », l’un des titres mythiques de Joan Baez, aussi repris par la légendaire chanteuse argentine Mercedes Sosa (décédée en 2009). Cette chanson illustrait, à l’époque de sa sortie en 1974, le message d’espoir de Joan Baez aux chiliens sous la dictature de Pinochet.

Mayte Mateos – « Gracias a la vida »

Pendant ce temps, la brune-tendance rousse Maria Mendiola tentait elle aussi de se lancer dans une carrière solo. Elle sortit quelques 45 tours et l’album « Born again » sans rencontrer trop d’échos favorables. Parmi ces titres, « Sugar Boom Boom», sorti en 1982. Tout un concept…

Maria Mendiola – « Sugar Boom Boom »

Les deux chanteuses réussiront-elles à se relever de ces périodes de vaches maigres? Resteront-elles seules où reformeront-elles un (ou des?) duo(s)? Voici la suite et l’aboutissement de la grande saga Baccara, dans une apothéose d’émotions, de déchirements, de revanches et toujours de passion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s