Antoine de Caunes et l’Eurovision

La speakerine française Jacqueline Joubert (1921 – 2005) présenta deux fois le Grand Prix Eurovision de la Chanson en direct de la scène du Concours. D’abord en 1959 à Cannes, suite à la première victoire de la France au Concours l’année précédente, grâce à André Claveau et sa chanson « Dors mon Amour ».

Introduction au Concours Eurovision 1959 : intervention de Jacqueline Joubert à partir de 3 min. 20

La deuxième victoire de la France eut lieu en 1960 avec la chanson culte « Tom Pillibi » de Jacqueline Boyer *, et c’est donc en 1961 que le pays organisa à nouveau l’événement, toujours à Cannes, et à nouveau sous la houlette de la présentation de Jacqueline Joubert, connue pour avoir été l’une des deux toutes premières speakerines de France (avec sa consoeur Arlette Accart). Avec son mari le journaliste Georges de Caunes (ils s’étaient mariés en 1953, la même année que la naissance de leur fils Antoine), ils formaient le duo le plus célèbre de la télévision française de l’époque, alors qu’il n’y avait encore qu’une seule chaîne de télévision française : l’ORTF.

Jacqueline Joubert apporta à l’Eurovision un style à la fois classe et décontracté qui cassait les codes des éditions précédentes, aux présentations d’une rigidité confondante.

Cette élégance enjouée résultait certes de son entregent inné mais sans doute aussi de son début de carrière en tant que comédienne.

A l’époque des Eurovisions qu’elle présenta, son fils Antoine de Caunes était un petit enfant de 6 ans lors du Concours 1959 et de 8 ans lors de l’édition 1961. Dix ans plus tard, exploitant les talents télévisuels hérité de ses parents- le bagout de sa mère associé à l’impertinence de son père – il devint l’homme de télévision qu’on connaît, présentateur, concepteur d’émissions, producteur et humoriste, successivement pour Antenne 2 et Canal +… En 1993, il anima l’émission britannique Eurotrash diffusée sur Channel 4 avec Jean-Paul Gauthier. Et en 1998, il produisit « A Song for Eurotrash », une émission assortie d’un album de reprises de titres de l’Eurovision revisités et interprétés par des célébrités des univers de la pop et du rock…

« A Song for Eurotrash », Channel 4, l’émission du 2 mai 1998

Passion, télévision, Eurovision.

Une réflexion au sujet de « Antoine de Caunes et l’Eurovision »

  1. Ping : Eve Angeli veut faire l’Eurovision… | Eurovision lovers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s