DALS saison 6: une première danse triomphale pour Loïc Nottet!

Samedi 24 mai 2015. « Il a une élégance naturelle, une poésie, un univers très singulier qui me plait » a déclaré la danseuse étoile Marie-Claude Pietragalla, membre du jury, à propos de Loïc Nottet à l’issue de cette première de « Danse avec les Stars » 2015 sur TF1. « J’ai adoré sa prestation, il me fait penser au Petit Prince. Il a une dualité, un côté plus sombre avec plus de rage, de violence, et il va nous montrer ça les prochaines semaines, j’en suis sûre. »

Loïc Nottet & Denitsa Ikonomova

Loïc Nottet & Denitsa Ikonomova

C’est parti pour une 6ème saison de la seule émission télévisée qui a réussi à rendre aux danses de salon leurs lettres de noblesse. Trop longtemps confinées dans les placards poussiéreux des compétitions sur la BBC diffusées lors des nuits d’insomnie ou des dimanches après-midi pluvieux, les « danses de société » étaient perçues comme des rendez-vous de vétérans nostalgiques de salles de bal, de robes virevoltantes bordées de fourrures synthétique portées par des danseuses banc-solairisées au chignon tiré et au sourire figé, et de combinaisons brillantes fièrement arborées par des danseurs aux cheveux laqués.

Autant de ringardises aujourd’hui dépoussiérées et remises au goût du jour à grands renforts de vintage et de moderne mélangés, d’énergie explosive et de joie communicative. Des danses authentiques, prestées par des jeunes artistes propulsés dans la scénographie d’une excellente émission de variétés, tel est l’ADN de « Danse avec les Stars« . Et ça fait un bien fou. Dans les années 70 on avait Maritie et Gilbert Carpentier, aujourd’hui on « DALS ». Du vrai bon spectacle moderne jalonné d’envolées emplies de liberté.  Avec ses lumières explosives, ses couleurs, ses paillettes, sa bonne humeur et son énergie contagieuse, « Danse avec les Stars », c’est du bonheur pur. Et ça, on achète!

Constat avéré lors de la vision de ce premier numéro 2015: l’élégance est une question d’aura, de charisme. Mais aussi et surtout, c’est une gentillesse et une bienveillance naturelles, qui se traduisent dans les attitudes, les gestes et donc la danse. Ce soir dans « DALS », élégants, ils et elles l’étaient tou-te-s.

Loïc Nottet

Loïc Nottet

Son élégance à lui, Loïc Nottet la saupoudre de modernité, dans toute la fraicheur de sa jeunesse alliée à la maturité de son art. Un talent singulier qui l’a propulsé à la quatrième place du Concours Eurovision de la Chanson en mai dernier à Vienne. Avec un savoureux « 12 points » – le maximum – de la part de nos amis français. Et voilà donc qu’aujourd’hui, il se lance, en France, dans la danse… avec les Stars, s’il vous plaît.  Avec sa maîtrise qu’on lui connaissait déjà, sublimées par ses touches contemporaines très personnelles, judicieusement distillées tout au long de ce Foxtrot esthétique et enlevé sur « Homeless » de Marina Kaye, qu’il nous a offert avec la ravissante danseuse professionnelle Denitsa Ikonomova.

http://www.tf1.fr/tf1/danse-avec-les-stars/videos/un-foxtrot-loic-nottet-denitsa-ikonomova-homeless-marina-kaye.html

Classieux de but en blanc… et noir, couleurs qui signent sa personnalité. Le blanc est la fusion de toutes les couleurs, c’est le spectre universel, la lumière pure. Loïc est frais et lumineux et le traduit sur scène avec la candeur de sa jeunesse, tout de même lissée par un peu de noir parce que pour lui, c’est important. Le noir c’est l’absence de couleurs, c’est la part sombre de l’artiste qu’il lui plaît aussi de dévoiler, dans sa gestuelle et ses expressions. Cette première prestation, il l’a assurée avec une beauté déconcertante. Chaque pirouette, chaque renversé, chaque geste était beau par nature. Un peu rageur aussi, en cohérence avec son oeuvre « Rhythm Inside » qu’il avait entièrement conçue, du chant à la prestation scénique et jusqu’à l’habillage sur la scène de l’Eurovision.

Loïc Nottet vient de fouler avec panache le parquet de la première soirée que la France va vivre pendant encore 8 semaines. Il vient de décrocher la 2ème position du classement à l’issue de toutes les prestations dansées. Il reste encore jusqu’au 19 décembre, date de la grande finale, pour asseoir cette première splendide impression. Et il est fort à parier que ça va très bien se passer.

Passion, dansons, ça se passe comme ça après l’Eurovision.

Loïc Nottet & Denitsa Ikonomova

Loïc Nottet & Denitsa Ikonomova

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s