#Eurovision 2016: les challengers sont au Nord, à l’Est et dans les balkans…

Les 43 chansons des pays participants de cette années sont aujourd’hui toutes connues et les pronostics vont déjà bon train. Comme à l’accoutumée, les compétiteurs  rivalisent de mises en scène déjantées, de pluies de paillettes et d’exhibitionnisme mis en scène par des tornades d’air pulsé qui soulèveront les robes des chanteuses extasiées et dévoileront les torses des danseurs sur-hormonés. Un mot d’ordre pour cette cuvée 2016: des beaux gosses en veux-tu en voilà. Topo sur les concurrents les plus dangereux et esquisse d’un potentiel top 10…

Capture d’écran 2016-03-27 à 18.57.23

La Russie, la Lettonie et la Hongrie semblent se dessiner comme les trois plus gros challengers de cette édition. Non seulement ces trois superbes étalons vont faire hurler les midinettes, leurs mères et leurs grand-mères, mais musicalement aussi, c’est efficace et contemporain. On est ici sur de la toute bonne Eurovision ‘new generation’…

La Russie

Le candidat russe est sans conteste le tout gros challenger cette année. Les bookmakers le placent déjà en tête de liste et ça n’a rien d’étonnant: Sergey Lazarev est le beau gosse de service qui n’hésite pas à tomber la chemise pour titiller les pupilles ébahies des fans d’art plastique…

sergey_lazarev

Eurovision 2016 – Sergey Lazarev pour la Russie

Ce moscovite de 33 ans est un des chanteurs (aussi danseur et acteur) les plus connus en Russie. Au-delà de son physique de rêve, sa chanson est un condensé des codes actuels du concours: trois minutes intenses de symphonie pop, dans un tourbillon de violons  et de percussions au service d’un crescendo tellement eurovisionnesque qu’il en est limite indécent. Le clip est kitsch à souhait. On ne se remet toujours pas des petits pieds affolés en talons aiguilles de la figurante au bord du « ravin », ni de la tombée du beau Sergey dans ledit ravin, dont on devine un quart de seconde le vrai sol du studio… un peu comme Jésus marchant sur l’eau (enfin, sur l’air…) avant de tomber vraiment. Merci au monteur pour tout ce bonheur, on continuera de se le passer en boucle pendant longtemps. Et on vous donne le tuyau: ça se passe à 1 min 45 pour les petits pieds apeurés en talons au bord du gouffre et à 2 min 01 pour la (très courte) marche sur l’eau – pardon sur les airs- avant la chute poétique du héros dans le ravin.

On ne peut que trépigner d’impatience à l’idée de découvrir la vraie scénographie en live…

La Lettonie

Dans un tout autre genre, encore un fort joli candidat dont la voix s’imbrique à merveille dans ce style électro tout droit sorti de l’inspiration de la sublime Aminata. Souvenez-vous, cette dernière représenta la Lettonie l’année passée  et son irréel « Love Injected » décrocha la très honorable 6ème position.

Le chanteur Justs est le poulain de la belle, pour qui elle a composé le titre « Heartbeat » dont les sonorités modernes pourraient bien propulser la Lettonie au sommet…

images

Eurovision 206 – Justs pour la Lettonie


La Hongrie

Sa voix rauque est peut-être la plus singulière de ce Concours 2016. Freddie est jeune et beau, digne des plus belles couvertures de magazines masculins lifestyle. Et sa chanson « Pioneer » est un plaidoyer pour le nouveau style euroviosionnesque. Tout y est: puissance vocale, bons choristes intégrés dans la chorégraphie, look naturel et brut (les fringues du pionnier quoi, c’est cohérent avec le texte) qui n’enlève rien au charme de l’ensemble, et un côté dramatique dans l’interprétation. Régalez-vous.

Freddie-Pioneer-A-Dal-2016-Hungary-600x399

Eurovision 2016 – Freddie pour la Hongrie

Chypre

Le groupe chypriote « Minus One » nous distille ici de la toute bonne pop-rock mélodique, positive, qui fout une pêche d’enfer. François Micheletto, le leader du groupe, s’est récemment fait connaître des amateurs de variété en France puisqu’il a été sélectionné dans l’équipe de Florent Pagny pour concourir à cette dernière saison de The Voice France. Il vient juste de sortir du parcours, après l’épreuve des battles qu’il n’a pas réussi. Qu’à cela ne tienne, ce franco-chypriote originaire des Vosges va maintenant faire vibrer l’Europe entière avec cet excellent morceau aux jeux de guitare de la mort qui tue…

francois-micheletto

François Micheletto, leader du groupe « Minus One » représentant Chypre au Concours Eurovision 2016

L’Ukraine

L’Ukraine devrait aussi avoir sa chance. La chanson évoque la déportation des tatares de Crimée par le régime stalinien. Le public gay du Concours Eurovision – présent en masse tant dans la salle du live que derrière les écrans – va jubiler pour cette pique vers le gouvernement russe et ses lois homophobes. Mais surtout, c’est musicalement très contemporain, teinté d’arrangements ethniques, et la chanteuse a une voix dont elle use comme un instrument à part entière, avec une vocalise en fin de chanson à tomber en pâmoison…

38876

Eurovision 2016 – Jamala pour l’Ukraine

L’Australie

Vu le succès des audiences au pays des kangourous, l’Australie est invitée pour la deuxième fois à participer au concours. L’an dernier, le titre funky-soul de Guy Sebastian s’est hissé à la 5ème place. Il est fort à parier que la chanteuse de cette année assure la relève avec panache. La fascinante Dami Im est une artiste de 28 ans originaire de Corée du Sud. Sa voix puissante et son titre inspirant sonnent comme une promesse si pas de top 5, au moins de top 10.

dami-im

Eurovision 2016 – Dami In pour l’Australie

La Serbie

Pour la Serbie, c’est la chanteuse Sanja Vučić – alias « ZAA » – qui s’y colle. L’artiste est lookée en princesse du Seigneur des Anneaux et garantit une prestation improbable et ultra-théâtrale, entre Amy Winehouse et Nina Haegen. Une diva. Et à l’Eurovision, les divas, on adore ça.

sanja-vucic

Eurovision 2016 – Sanja Vicic pour la Serbie

 

La Suède

Les pronostiqueurs semblent unanimes: le pays vainqueur de la dernière édition pourrait remettre le couvert. Un critère de taille pour émerger à l’Eurovision: proposer un style différent de tout le reste. Et c’est le cas ici: le (très) jeune Frans, au regard sûr de lui et limite arrogant, interprète la seule chanson calme et intimiste de cette édition. De là à y voir un gagnant, un doute nous ronge. Le même doute qui nous rongeait avec les Pays-Bas en 2014… et nous avions eu tort de douter. Dont acte…

Frans_Vinner

Eurovisoin 2016 – Frans pour la Suède

L’Islande

L’Islande aussi a toutes les chances de se distinguer, grâce à un titre rythmé accompagné d’une scénographie très interpellante. Un risque, quand même: donner l’impression de copier un peu le visuel du gagnant 2015 Måns Zelmerlöw, car ici aussi on joue entre scène et animations sur fond d’écran. Il n’empêche, en peaufinant la lumière, ça peut franchement déchirer grave. La chanteuse et violoniste Greta Salome n’en est pas à son premier essai eurovisionnesque puisqu’elle  a déjà représenté l’Islande en 2012, dans un duo formé avec le chanteur  Jón Jósep Snæbjörnsson (ça se prononce comme ça s’écrit). Là elle nous revient sans violon et clairement en pleine forme…

ma_20160112_000678-1

Eurovision 2016 – Greta Salome pour l’Islande

La Bulgarie

A 29 ans, la chanteuse Bulgare Poli Genova non plus n’en est pas à son premier passage sur la grande scène européenne. En 2011, elle fut déjà désignée par le public bulgare avec la chanson « Na Inat », sans parvenir à passer le cap de la demi-finale. Le nouveau titre qu’elle présente cette année pourrait signer l’acte d’une belle revanche.

Poli-Genova-768x400

Eurovision 2016 – Poli Genova pour la Bulgarie

Passion, pronostiquons, Eurovision…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s