Entretien perso avec Loïc Nottet. « Les fans de l’Eurovision vont peut-être se dire ‘on n’a pas l’habitude d’entendre ça’… »

Loïc Nottet - Photography &amp - Art Work by Josh Brandão

Loïc Nottet – Photography &amp – Art Work by Josh Brandão

A dix-huit ans, Loïc Nottet ne se cherche pas, il s’est clairement trouvé. Son style: de l’électro-pop saupoudrée de basses puissantes, d’une rythmique marquée et de sons précis et contemporains. Sa démarche créative est complète et il se veut maître du jeu de l’ensemble du projet Eurovision. Musique, lyrics, vidéoclip et scénographie live, il tient à tout superviser, dans le respect de son univers moderne et épuré. Sa marque de fabrique: une certaine « dance touch » (en tant que danseur à la base), des impressions linéaires et un univers new age. En un mot, ce garçon est accompli. Entretien avec l’artiste autour de son titre « Rhythm Inside« , qu’il qualifie d’atypique. Et petit échange avec B.J. Scott en prime, parce qu’on est comme ça, nous, les Eurovision Lovers, on cause avec plein de chouettes gens… Passion, conversations, Eurovision…

La chanson « Rhythm Inside » a été présentée à la presse par la projection du clip qui en accompagne la promotion, tourné à Londres. Le style est ultra esthétisant, sur fond d’images contrastées alternant des dominantes de blanc immaculé et de noir geais, avec des touches dosées de rouge écarlate. Les figurants y sont typés et stylés, entre mamie sophistiquée, body-builder huilé, ado pré-pubère et enfants colorés. L’ensemble est géométrique voire clinique, jusqu’au coeur en acier à l’intérieur mécanique qui jalonne le clip de ses battements réguliers…

Le titre « Rhythm Inside » a été co-écrit par B.J. Scott. Une question – de l’ordre du détail, certes mais bon… – nous taraudait… et on lui a vite posée à l’issue de la conférence de presse, entre deux zakouskis…

B.J. Scott - RTBF

B.J. Scott – RTBF

– Hello B.J.! Enchanté, je suis un blogueur eurovisionnesque et je me demandais… ‘Rhythm’, ça s’écrit vraiment avec un ‘h’ après le ‘r’? –  Hi blogger! Ow, well, il me semble… je ne sais plus… J’ai voulu écrire ça en français ou en anglais? Ecoute, si ça ne s’écrit pas avec un ‘h’ après le ‘r’, c’est qu’on a inventé un nouveau mot!

– Ok B.J., en tout cas, il y a une vraie signature moderne, congratulations and celebration! – Ow, thank you so much to say that, ça me touche parce que c’est exactement ce qu’on a voulu! Notre but est de présenter quelque chose qui ne soit pas de la nostalgie… Quelque chose qui nous définisse vraiment dans ce qu’on fait aujourd’hui. C’est ça qui est important pour se présenter sur une scène comme celle-là… »

Rhythm Inside – avec un ‘h’ après le ‘r,’ donc… – est un projet complet conçu et coordonné par le jeune Loïc Nottet, révélation marquante de l’édition 2014 de The Voice Belgique. Après avoir obtenu l’autorisation de Sony Music pour un entretien personnalisé (youpi!), nous l’avons donc rencontré, et on a bien causé…

LoicNottet Photography & Art Work by Josh Brandão(7) copy copy LR

– C’est quoi l’univers de Loïc Nottet? – C’est quelque chose de sombre, de très épuré, évasé, clean et simple. L’instru de « Rhythm Inside », par exemple, c’est très simple en soi, c’est juste… un snap (claquement de doigts) avec des harmonies de voix, et un lead au refrain. C’est ce que j’aime. Je visualise cette chanson avec des formes très géométriques, linéaires, carrées. Quand je « vois » cette chanson, je vois des cubes. Mon univers, ce sont aussi des sons aériens, parfois un peu ambigus, et toujours une rythmique prononcée. Je suis danseur à la base et le rythme c’est super important pour moi. Et des basses aussi, j’adore les basses…

« ça me saoule, parce qu’elle (Sia) a chopé mes idées! »

– Sia semble beaucoup t’influencer… – Sia pour moi c’est l’artiste avec un grand A. C’est celle, à l’heure actuelle, qui me correspond le mieux. Je me reconnais beaucoup en elle. Elle choisit la danse pour s’exprimer, ça me rapproche encore plus d’elle… D’ailleurs ça me saoule un peu parce qu’elle a chopé mes idées! Je voulais justement aborder la danse, je trouvais ça original et moderne… Bon, elle l’a fait. Et très bien fait en plus… Sia, c’est une très grande influence pour moi. J’adore Lord aussi. La meuf, elle arrive, elle a 16 ans, elle donne son style… J’aime beaucoup Christine & the Queens aussi. On est toujours dans ces sons très aériens, épurés, carrés, simples… London Grammar j’aime bien aussi. Florence and the machine aussi, j’aime beaucoup. Voilà, ce sont les principales influences qui me correspondent. Maintenant c’est clair que j’écoute de tout, j’écoute aussi du Shy’m, du San Smith… Mais les musiques des artistes que j’ai cité juste avant sont celles qui me touchent le plus.

« Tout peut m’inspirer »

– La danse conditionne-t-elle ta création musicale? – Mmmm… question intéressante... Ben… La danse m’aide beaucoup. J’ai été habitué à faire des chorégraphies décalées et bizarres, parce que j’ai une prof de danse qui est un peu comme ça, qui aime les trucs un peu bizarres… La danse m’inspire énormément, mais tout peut m’inspirer. Par exemple, je vois ce manteau noir depuis ce matin (ndla: dans la salle d’interview, un manteau noir est accroché à un porte-manteau à quelques mètres de lui) et je n’arrête pas de revoir le film « La Dame en Noir ». Ce manteau, par exemple, pourrait m’inspirer. Je me demande pourquoi il est là, à qui il a appartenu… Parfois ça peut être des gens… J’ai écrit une chanson sur Sia, parce qu’elle m’inspire. Tout peut m’inspirer en fait.

« Quand c’est de la m…., mes amis n’ont pas peur de le me le dire »

Pour la chanson « Rhythm Inside », c’est juste parti d’un petit délire avec mes doigts et mon synthétiseur. Ensuite j’ai fait des improvisations vocales. Là j’ai trouvé des « da da da da da » et puis à force de chercher j’ai trouvé « da da da daaaa da da daaam » (ndlr: Loïc chante la ligne mélodique… court mais grand moment…). Après j’ai cherché autour de ça. Tout est venu en une nuit. Puis j’ai laissé reposer le travail pendant un mois ou deux. Après, par curiosité, j’ai fait écouter le résultat à des amis qui ont habituellement des avis très tranchés – quand c’est de la m…. ils n’ont pas peur de me le dire – et leurs réactions m’ont fait du bien, ça m’a rassuré. J’ai ensuite présenté le produit fini à mes proches, et ça va, ils étaient quinze à bien aimer. Il y en a qui adorent, d’autres qui aiment bien, d’autres qui trouvent ça pas mal. Jusqu’à présent je n’ai pas eu de réactions négatives. Bon après, il y aura plus que quinze personnes qui auront un avis. On verra quoi…

Loïc Nottet - Rhythm Inside

Loïc Nottet – Rhythm Inside

« On est tous différents mais on est tous pareils, au fond »

– Comment s’est passée la collaboration avec BJ? – Pour cette chanson-là, je savais de quoi je voulais parler. Je voulais qu’il y ait un sentiment d’universalité. Bon je sais, c’est un peu bateau, mais c’est important de le redire aux gens. Parce que tous ces attentats un peu partout, pfff… c’est lourd… Si ça continue comme ça on va tous sortir avec des mitraillettes et se tirer dessus… C’est important de dire aux gens « réveillez-vous ». Parce que ok, on est tous différents, mais on est tous pareils, au fond. Et il faut s’entraider. Je voulais donc dire plein de choses mais n’arrivais pas à les rassembler en quelques lignes. D’habitude je n’ai pas de souci dans l’écriture de mes paroles. Mais avec cette chanson-là, je n’arrivais vraiment pas. Donc j’ai appelé B.J. Elle a écouté mes « da di da da », elle a essayé d’y retrouver des petits sons. Le « if we die, tomorrow » était déjà un peu présent dans ma démo, par exemple… Je faisais « n’mooo d’n daaaï… tomorrow… Wad’nwawo’n’ngoo… » (ndla: devenu « and if we die, tomorrow, what’ll we have to show »), des trucs comme ça… Il y avait déjà quelques petits « mots » et elle a brodé autour de ça, ce qui m’a beaucoup aidé, parce qu’on n’avait plus beaucoup de temps.

« Je vais tout faire pour être au maximum le maître des règles »

– On sent chez toi un souci constant de maîtriser le projet dans sa globalité: musique, lyrics, vidéoclip… – Pour moi, tout est important. La chanson en tant que telle est importante parce qu’elle va être entendue en radio. Mais la vidéo est tout aussi importante. Quand j’aime bien une chanson, mon premier réflexe est d’aller voir le clip. Parce que ça m’intéresse de voir dans quel univers l’artiste place sa chanson, dans quel contexte il la voit. En plus j’adore imaginer des plans caméras et des scénarios. Point de vue scénique, pareil. Je suis danseur, j’ai l’habitude de faire des chorégraphies. C’est clair que les écrans, la disposition des choristes à tel moment, les jeux de caméras… tout ça c’est important. Pour certains ce ne sont que des détails mais pour moi c’est capital.

– Tu seras donc maître de la scénographie de la prestation live sur la scène de Vienne? – Oui c’est ça, je vais tout faire pour être au maximum le maître des règles… – Et ça avance? – Oui, on a déjà fait quelques réunions, j’ai déjà fait la chorégraphie des choristes, je dois voir le coach vocal pour qu’on parle de certains trucs, parce qu’il dit que certaines positions ne sont pas très confortables pour chanter correctement, donc voilà, ça se discute…

« Des choristes qui chantent derrière un pied de micro, je n’aurais pas supporté »

– A l’Eurovision, il ne peut pas y avoir plus de six personnes sur scène. Vous serez combien pour Rhythm Inside? – Six. – Et dans ces six, il y aura donc des choristes… – C’est ça. – Combien? – Cinq… C’est pour ça que j’ai fait une chorégraphie basée sur les choristes. Je ne veux pas qu’ils prennent un pied de micro et qu’ils chantent. Visuellement ce n’est pas ce que je recherchais et ça, en tant que danseur, je n’aurais pas supporté, j’aurais pété un câble. Je leur aurais dit « bouge, quoi! »…

« Je sais que ma chanson est atypique »

– Tu es déjà allé voir d’autres chansons concurrentes de l’Eurovision 2015, par curiosité? – Non, je ne l’ai pas fait et j’ai mes raisons… J’ai juste entendu la chanson de la France par hasard, et je sais que la Finlande envoie quatre trisomiques. Mais j’ai préféré ne pas aller voir les autres chansons parce que je n’ai pas envie d’être influencé ni de prendre peur et d’avoir une grosse pression. Je sais que ma chanson est atypique et que chez les vrais fans de l’Eurovision, peut-être que certains vont se braquer et se dire « purée, c’est différent, on n’a pas l’habitude d’entendre ça… ». J’ai déjà très peur de ça, donc je me dis que si je vais voir les vidéos qui confirment ma crainte, je vais encore plus stresser et arriver à Vienne complètement paniqué. Et puis comme je ne suis pas de nature compétitive, je ne vois pas l’intérêt d’aller voir mes concurrents…

– Si ça peut te rassurer, la différence, à l’Eurovision, ça fonctionne de mieux en mieux aujourd’hui… – Ouf…

« Avec Sony, on va doucement, pas à pas »

– Le gagnant de The Voice est assuré d’avoir un contrat de cinq ans chez Sony Music et trois albums. Toi tu n’as pas gagné The Voice mais Sony Music t’a quand même contacté. Comment s’est passée cette rencontre ? – C’est Sony qui est venu vers moi. On a fait plusieurs réunions, ils voulaient savoir qui j’étais et ce que je voulais faire. Ca ne les intéresse pas d’avoir des milliers d’artistes qui font la même chose dans leur catalogue. Ils voulaient voir si j’étais différent. Puis il y a eu cette fameuse signature. Pour le moment, disons qu’on met des freins. On va doucement, pas à pas. Moi je préfère aussi. Parce qu’avant de réaliser un projet plus conséquent, comme un album, je préfère vraiment être assuré que je travaille avec des gens avec qui je m’entends bien, avec qui je me sens bien. Je n’ai pas envie d’être emberlificoté dans une équipe qui ne me correspond pas et qui me frustre. Donc je préfère – et Sony est d’accord – qu’on y aille doucement, pas à pas, avec des freins, qu’on gère le truc, et on verra au fur et à mesure…

Loïc Nottet se produira en live sur la scène de la première demi-finale de l’Eurovision le mardi 19 mai, devant 16 000 personnes dans la salle du Wiener Stadthalle de Vienne et 195 millions de téléspectateurs dans le monde entier, dont 11 millions de doubles paires de doigts croisés. Passion, trépidation, Eurovision…

5 réflexions au sujet de « Entretien perso avec Loïc Nottet. « Les fans de l’Eurovision vont peut-être se dire ‘on n’a pas l’habitude d’entendre ça’… » »

  1. Ping : DALS 6:  Loïc Nottet décroche le ticket pour la demi-finale!  | Eurovision lovers

  2. Splendide, Loïc, ce que tu as réalisé et présenté a cours de ce prestigieux concours! Tu as fait vibrer toute la Belgique et le monde entier. Ton style hors du commun est invitation au « Beau » sur le plan vocal, esthétique et artistique, sans oublier que tu es une Personne géniale hors du commun.
    Mille Bravos et bien plus.
    Albert

  3. Ping : Eurovision 2015: la mystérieuse vidéo « Alice in Nightmareland  de Loïc Nottet… | «Eurovision lovers

  4. Ping : Eurovision 2015 : la Belgique dans le top 10 des fans français… | Eurovision lovers

  5. Ping : Eurovision 2015: la Belgique actuellement en tête de la demi-finale dans un top sondage! | Eurovision lovers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s