Eurovision 2015: Lisa Angell répète dans un univers d’après-guerre, entre réel et virtuel

Ce dimanche 17 mai ont débuté les premières répétitions des représentants des sept pays automatiquement qualifiés pour la grande finale. Dont la France, représentée par  Lisa Angell. L’occasion de découvrir sa tenue pour la grand soir et la scénographie imaginée pour habiller sa chanson devant les caméras du monde entier…

Lisa Angel - press conference Vienna 2015

Ce dimanche 17 mai était la journée des premières répétitions des pays du « big 5″… euh, pardon, du « big 7″… puisque cette année, sept pays sont effectivement qualifiés d’office pour la grande finale. Tout d’abord, un invité exceptionnel à l’occasion de ce 60ème anniversaire du Concours: l’Australie. Ensuite, le pays gagnant de l’édition précédente, en l’occurrence l’Autriche. Enfin, comme chaque année depuis la création de l’événement, les cinq pays qui apportent la plus importante contribution financière au Concours, à savoir l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni et la France…

Ces premières répétitions n’étaient pas accessibles aux photographes et journalistes directement sur le plateau, mais nous avons pu les suivre sur écran depuis le centre de presse. Le titre de Lisa Angell « N’oubliez pas », qui exprime le ressenti d’une villageoise survivante de la guerre 14-18, a fait l’objet d’une salve de critiques dans l’hexagone pour son aspect « passéiste et déprimant ». Qu’à cela ne tienne, Lisa n’a pas dit son dernier mot…

Sur la scène de Vienne, la chanteuse porte une classieuse robe longue bleue. Statique, elle est plongée dans un univers d’images de synthèse représentant le village en ruines évoqué dans la chanson. A mi-parcours, elle est rejointe sur scène par quatre soldats tambours battant. Les quatre figurants se démultiplient sur l’écran en arrière-plan et l’ensemble est d’une vibrante esthétique. Un avant-goût dans les images qui suivent:

La prestation ainsi mise en scène a créé une véritable surprise au sein de la salle de presse, applaudissements nourris en prime!

A l’issue de cette première séance de répétitions, Lisa Angell s’est entretenue avec les journalistes européens présents, accompagnée, entre autres, d’une interprète anglophone et de la productrice télé française bien connue Nathalie André (mais oui allez… la Starac,…).

Lisa Angell et Nathalie André - ESC 2015

L’animatrice de la conférence de presse ne maîtrise pas le français, on a pu le constater dès l’introduction: « Si je vous disais que votre chanson est belle comme un camion? »… « En général, on utilise cette expression pour des personnes » répondit Lisa, surprise par cette entrée en matière. Et d’embrayer sur sa fierté à interpréter cette chanson, qu’elle trouve effectivement très belle, au premier degré du sens…

Visiblement encore très émue suite à son premier passage sur l’impressionnante scène de Vienne, la chanteuse répond aux journalistes avec aplomb et franchise. A la question « quel concurrent vous semble le plus dangereux et quelle chanson, à part la vôtre, aimez vos le plus dans cette édition 2015? » elle réagit d’abord en chuchotant dans l’oreille de la traductrice « non non… c’est moi… » puis plus clairement devant le micro: « It’s me, sorry but it’s me, it’s my song… Sincèrement c’est un très beau show cette année. Je pense que l’Italie a une bonne chanson. J’ai vu l’Espagne, c’est très bien aussi. Tout le monde a envie de gagner, moi aussi et c’est ce qui compte!« . Sous son assurance apparente sommeille aussi une certaine superstition.  Un journaliste lui demande si elle a un rituel avant de monter sur scène. « Absolument, j’ai une photo de ma fille que je pose au niveau de mes cordes vocales« .

Histoire de faire le lien avec le message de la chanson « N’oubliez pas », un autre journaliste lui demande si d’après elle, il vaut mieux pardonner ou oublier… « Pour se sentir bien et heureux, ll est important de pardonner, mais on n’oublie jamais. Telle est ma philosophie« .

Lisa Angell - press conference ESC 2015 - Vienna

Lisa s’est ensuite livrée à la traditionnelle séance de prises de vues devant le mur ad hoc. Elle rit, fit des signes de victoire, envoya des bisous façon Marilyn, prit des poses improbables et accepta de très nombreux selfies.

Lisa Angell - press conference ESC 2015 - ViennaUne attitude qu’elle réitéra le soir-même, lors de son arrivée sur le tapis rouge de l’ouverture officielle de cette semaine viennoise eurovisionnesque…

Lisa Angell red carpet ESC 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s