Eurovision 2020 : Hooverphonic représentera la Belgique !

Cette année, le tout premier pays à annoncer son représentant pour l’Eurovision est la Belgique… L’annonce vaut bien une grande première, puisqu’il s’agit de la très classieuse formation Hooverphonic, LE groupe qui fait la fierté du pays depuis 25 ans ! Avec les fondateurs Alex Callier – l’auteur, compositeur et producteur – et Raymond Geerts – le guitariste – , récemments rejoints par la fraîche et ravissante interprète Luka Cruysberghs – gagnante de The Voice van Vlaanderen 2017 -, c’est une voix intergénérationnelle et fédératrice qui va s’élever dans le firmament eurovisionnesque. Par ici l’interview exclusive !

HP 6

« Je suis issu d’une famille qui mélange les cultures francophone et néerlandophone », confie Alex Callier. « Une de mes deux grand-mères était flamande et mon grand père était wallon. Mon autre grand-mère était bruxelloise francophone et son mari était flamand. Je suis d’une famille 100% biculturelle. On regardait autant la RTBF que la télé flamande, tout comme les chaînes françaises et hollandaises. Hooverphonic est empreint de cette vraie belgitude. Représenter la Belgique à l’Eurovision, c’est faire valoir cette multi-culturalité. Dans le monde, c’est rare : en fait, on ne voit ça qu’en Belgique, en Suisse et au Canada, où la scène musicale est vraiment géniale!

 » Etre belge, c’est être différent « 

« Cette rencontre  entre deux cultures, ça donne souvent de la bonne musique. En Belgique, on a la chance d’avoir ce mix éclectique. C’est ce qui nous rend fiers d’être belges. Et c’est sans doute ce qui nous rend aussi un peu triste quand on constate que cet esprit tolérant est en train, aujourd’hui, de diminuer dans le monde… Pour toutes ces raisons, nous sommes très fiers d’être ici pour représenter la Belgique. Nous sommes un groupe belge. Etre belge, c’est combiner des choses qu’à priori, on ne penserait pas pouvoir combiner. Etre belge, c’est être différent… ».

HP 4

La chanson qu’Hooverphonic interprétera sur la scène de l’Eurovision est écrite, mais tenue secrète.

 » Nous sommes un peu les Magritte de la musique pop « 

« Nous allons chanter une chanson d’Hooverphonic, qui respecte l’ADN du groupe», confie Alex. « Cet ADN, c’est une certaine façon d’écrire une mélodie et de concevoir l’harmonie. Pour tout le reste on fait ce qu’on veut. On peut dire que nous faisons de la pop, pour le côté catchy. Mais nous composons des titres romantiques comme des titres plus légers ou plus énergiques. Notre musique est très visuelle, ce qui explique que des réalisateurs de films aiment l’utiliser. C’est une musique un peu bizarre, nous sommes un peu les Magritte de la musique pop ! »

La genèse d’Hooverphonic date de 1995. Une série d’interprètes s’y sont succédées, jusqu’à l’arrivée de Luka en 2018 suite à une belle entente artistique avec son coach Alex Collier pendant l’aventure de « The Voice » côté Flandre en 2017.

La jeune interprète Luka a aussi un lien évident avec le Concours Eurovision. Avant sa participation à The Voice, encore pré-adolescente, elle avait participé aux épreuves préliminaires belges du Concours Eurovision de la Chanson junior, avec le titre « Happiness » de… Hooverphonic. Puis, elle traversa brillamment l’aventure The Voice avec le coaching d’Alex Callier. Celui-là même qui composa la chanson « A Matter of Time » pour Sennek, qui représenta la Belgique à l’édition 2017 du Concours Eurovision.

 » J’ai aussi un peu de cet ADN du groupe « 

« J’ai participé à The Voice et c’est là que j’ai appris à connaître Alex » confie Luka. « Dans l’émission, Alex m’a proposé plusieurs titres et de sa sélection j’ai choisi un titre d’Hooverphonic. Le fait que j’ai préféré ce titre-là me fait penser que j’ai aussi un peu de cet ADN du groupe !  L’Eurovision, j’ai toujours admiré ça quand j’étais qu’enfant. Donc l’idée de représenter la Belgique à l’Eurovision… avec Hooverphonic… Waow… »

HP 8

Un rayonnement international

Des titres comme « Mad About You », « Badaboum », « 2 Wicky », « Romantic » et « Eden » ont connu un succès par delà les frontières belges. Hooverphonic a accompli plusieurs tournées aux États-Unis et en Europe, parfois seul, parfois en collaboration avec des artistes comme Moloko et Massive Attack. Le groupe s’est récemment produit au Japon pour y représenter la Belgique au « Belgian Beer Weekend », et repartira en octobre pour une grande tournée européenne.

Alex Callier suit le Concours Eurovision de la Chanson depuis longtemps, certes par intérêt professionnel mais aussi parce qu’il s’y intéresse personnellement.

Après avoir été sollicités à quatre reprises par la VRT pour représenter la Belgique à l’Eurovision, l’insistance a payé. Cette fois-ci, Hooverphonic a dit oui. Oui pour le glamour, le niveau artistique et le rayonnement international du concours. Mais aussi et surtout parce que cette fois-ci, il y a une chanson. Elle est prête, mais sera dévoilée dans quelques mois, début 2020.

Passion, trépidation, Eurovision…

L’édition 2020 du Concours Eurovision de la Chanson aura lieu les mardi 12 et jeudi 14 mai (demi‑finales), et le samedi 16 mai pour la grande finale. Les trois shows seront diffusés sur la RTBF et, comme à l’accoutumée, commentés par notre duo déjanté et adoré Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s